Violences faites à la femme :  bientôt un nouveau Call Center en RDC

La RDC disposera bientôt d’un Call Center pour prévenir les violences faites à la femme. Pour se rendre compte de son effectivité, Chantal Mulop, conseillère spéciale du chef de l’État en la matière a visité les locaux devant accueillir cet abaissement à Kinshasa.

Ce Call Center, qui sera mis à la disposition de la population congolaise victime de toutes formes des violences faites à la femme, comprendra plusieurs espaces en son sein. Il s’agit bien évidemment de celui dédié aux victimes des violences, un autre réservé aux téléspectateurs, censé recevoir les appels.

Selon Chantal Mulop, la conseillère speciale matière de violences sexuelles, le Call Center de la RDC disposera aussi d’un endroit dédié aux spécialistes. On y retrouvera des avocats, psychologues, médecins…


La RDC figure parmi les pays où les cas de violences faites à la femme sont fréquemment recensés surtout dans sa partie Est.

Lire aussi  Kasaï-Central : la coordination provinciale VBG se réjouit du bilan "positif" du mois dédié à la femme

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires