Kabuya devant les militants de l’UDPS à Lemba : « C’est grâce à Félix Tshisekedi que Katumbi est rentré en RDC »

 

Devant les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) réunis le dimanche 21 mars au terrain MEFE dans la commune de Lemba, Augustin Kabuya n’a pas manqué de répondre au camp Katumbi auteur des affirmations selon lesquelles Félix Tshisekedi aurait pris le pouvoir grâce à l’ex-gouverneur de l’ancien province du Katanga. Profitant de l’installation du comité fédéral de Mont-Amba, le secrétaire général du parti présidentiel réagit sans mettre les gants.

Augustin Kabuya s’est voulu direct face à ces déclarations. « Félix Tshisekedi est arrivé au pouvoir par la volonté de Dieu, pas par la volonté d’un homme ». Pour lui, c’est plutôt Moïse Katumbi qui est redevable au chef de l’État. Et pour cause, « c’est grâce à Félix Tshisekedi qu’il est rentré au pays », vocifère Augustin Kabuya rappelant l’épopée de l’affaire opposant Katumbi à Joseph Kabila. Crise qui a conduit le patron d’Ensemble pour la République en exil.

Lire aussi  Crise pré-électorale en vue en RDC : Félix Tshisekedi garde encore la main sur les évènements [Analyse]

Ce qu’on peut qualifier de « guerre » entre le camp Katumbi et l’UDPS tire son origine de partage des postes après la destitution de Jeanine Mabunda comme présidente de l’Assemblée nationale. Depuis, Ensemble pour la République, qui a apporté sa caution pour la victoire de Félix Tshisekedi face au régime de Kabila, ne s’est pas vraiment retrouvé par rapport à ses attentes.


Même le quota des cinq ministères lui réservés au prochain Gouvernement ne le satisfait pas. Katumbi et les siens estiment qu’ils possèdent plus des députés nationaux (70) que l’UDPS qui en a 32. Pour cette raison, ils ne peuvent pas être moins représentés à l’Exécutif par rapport au parti présidentiel. D’où la pomme de discorde.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires