Acquisition des Wagons : Tshisekedi dit non au marché public conclu entre la SCTP SA et SOKIN SARL

 

Félix Tshisekedi dit non au marché public conclu le 12 mars 2021 par le ministre des Transports et voies de communication. Deal qui devait permettre à la Société commerciale des transports et des ports (SCTP SA) d’acquérir des wagons de la part de la société SOKIN SARL. Dans une correspondance adressée à Didier Mazenga, le Directeur de cabinet du chef de l’État Guylain Nyembo estime que ce marché a été effectué « en violations des mesures conservatoires ».

« La haute hiérarchie vous instruit, toutes affaires cessantes et sans délai de résilier le marché ainsi conclu en violation des instructions hiérarchiques relatives à la situation politico-administrative actuelle », écrit le Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi. Il demande, par ailleurs, au Premier ministre sortant Sylvestre Ilunga « de prendre toutes les dispositions que requièrent pareille attitude ».

« Le chef de l’État me charge de vous signiifier qu’il est saisi de la signature par vous-mêmes et la société SOKIN SARL en date du 12 mars 2021, d’un marché public numéro 002/CAB/MIN/TVC/2021 portant sur l’acquisition des wagons en faveur de la SCTP SA », fait savoir Guylain Nyembo.

Ainsi, la Présidence de la République constate « le non-respect des dispositions de l’article 48 de la Loi numéro 10010 du 27 avril 2010 relative aux marchés publics et qui fixe le contenu ou les clauses obligatoires d’un marché public ».

Félix Tshisekedi considère que le ministre Didier Mazenga, membre du Gouvernement démissionnaire, « déborde le cadre de la simple expédition des affaires courantes, et viole tant les mesures conservatoires du 30 janvier 2021 que l’instruction du Premier ministre du 2 février 2021 portée à la connaissance des membres du Gouvernement et des services publics sous leur autorité, dès lors qu’aucune dérogation n’a été sollicitée et accordée en l’espèce ».

La lettre du Direcetrur de cabinet du chef de l’État au ministre Mazenga relève que « les conditions de la conclusion de ce marché public décriées ont aussi fait objet d’inquiétudes du Président du Conseil d’Administration de la SCTP SA qui, dans sa lettre numéro 315/PCA-SCTP/DG/jms/03/2021 adressée au Directeur général ». Ce dernier à relevé notamment « l’absence d’information du ministre du Portefeuille, représentant de l’État, actionnaire unique, et du Conseil d’Administration lui-même ainsi que la non implication de la Direction générale qui, pourtant, assure la gestion au quotidien de la société ».

La SCTP ne pourra plus acquérir les wagons pour ses services tel que conclu avec la société SOKIN. Il va falloir peut-être attendre le Gouvernement Sama Lukonde pour que l’affaire soit de nouveau relancée par le ministre des Transports et voies de communication compétent.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires