Verdict du procès en appel : Ça passe ou ça casse pour Kamerhe ce mardi!

 

C’est ce mardi 15 juin que la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe donnera le verdict du procès en appel introduit par Vital Kamerhe. L’ancien Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi et l’entrepreneur libanais Samih Jammal ont été reconnus coupables du détournement de près de 50 millions de dollars destinés au financement de maisons préfabriquées prévu dans le programme d’urgence des 100 jours lancé par le chef de l’Etat après son investiture le 24 janvier 2019.

C’est le mardi 1er juin après la plaidoirie sans les avocats du président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) que la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe a pris l’affaire en délibéré et rendra son verdict le 15 juin 2021. Au cours de ces audiences en appel qui ont repris depuis le 31 mai de l’année en cours, les parties prévenues et par le Ministère public, ont présenté leurs motifs d’appel.

Au premier degré, Vital Kamerhe, a été condamné, le samedi 20 juin 2020, par le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe à 20 ans de travaux forcés pour « détournement de fonds publics » et « corruption aggravée ». Il se voit aussi frappé de dix ans d’inéligibilité. C’est la première fois qu’une figure politique de cette importance est condamnée pour de tels faits.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires