Kinshasa : Un urbaniste se dit « victime des intimidations et menaces des personnes se réclamant proches de Pius Muabilu et Guy Loando »

 

Fiston Ilangi Ndeke serait « victime des menaces et intimidations proférées par des personnes se réclamant proches du Ministre de l’Urbanisme et celui de l’Aménagement du Territoire ». Se confiant à ACTU7.CD, cet urbaniste et assistant 2e mandant à l’Institut Supérieur de l’urbanisme et Habitat (ISAU) dénonce « des personnes qui se réclameraient proches des Ministres Pius Muabilu et Guy Loando ». « Ces intimidateurs auraient commencé par pirater ses comptes électroniques », avant de lui « promettre qu’ils diffuseraient ses vidéos compromettantes sur les réseaux sociaux ».


« (…) C’est depuis plusieurs semaines que je reçois des messages de ces personnes me promettant qu’ils vont bientôt diffuser des vidéos compromettantes de moi qu’ils auraient détenues. Ils ont même piraté mes comptes Facebook, Twitter, youtube… avec l’intention de me nuire et me discréditer. C’est pour me faire taire par rapport à mon combat, mes positions et à mon soutien indéfectible à son Excellence Jean-Pierre Lihau », dénonce cet enseignant.

Fiston Ilangi Ndeke, urbaniste de formation est reconnu par ses tribunes dénonçant « des antivaleurs » dans la gestion de la ville de Kinshasa, du secteur de l’urbanisme, Habitat et de l’Aménagement du Territoire dans lequel il évolue comme expert.


« (…) Ces individus mal intentionnés me demandent de ne plus attaquer les actions négatives de Mr Pius Muabilu et Guy Loando. Ce sont des menaces qu’ils me profèrent et m’exigent de ne plus soutenir le VPM Jean-Pierre Lihau pour des raisons obscures jusque-là en échange de vidéos compromettantes de moi qu’ils détiendraient », ajoute le chargé de communication de la Corporation des Urbanistes Congolais (CUC).

Celui que « l’on veut voir se taire, ne reconnaît nullement avoir été à l’origine de la production des vidéos compromettantes dont ses bourreaux se serviraient comme argument pour l’intimider ».

« Je dénonce l’existence d’un faux compte Fiston NDEKE qui utilise abusivement mon identité et demande à quiconque de n’accepter aucune invitation et de ne croire à aucun message émis par ce faux compte. Aujourd’hui, je me suis retrouvé ouvert dans 3 téléphones (Techno, Infinix et Androïd). J’ai même du mal à accéder à mon propre compte Twitter », a-t-il dit.

Fiston Ilangi Ndeke atteste que plusieurs fois, il a bloqué les numéros par lesquels ces intimidations proviennent, avant de revoir ces menaces reprendre ce vendredi à minuit et plaide pour sa réputation.

« L’unique façon pour me faire taire c’est d’améliorer la gestion (…) M’intimider, me menacer constitue un coup d’épée dans l’eau », conclut-il.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires