Décision du TAS : « La FECOFA a 45 jours pour payer à V. Club les 430.000 USD des dommages et intérêts au risque de pénaliser le football congolais » (Me Adrien Iloba)

 

« La FECOFA aura 45 jours. Si elle ne s’exécute pas, c’est tout le football national qui sera sanctionné en commençant par l’équipe nationale jusqu’aux clubs. La FECOFA est avertie et est appelée à bien préparer sa caisse pour débourser le montant exigé par le TAS ». Juriste et analyste sportif, Me Adrien Iloba estime que la décision de cette instance sportive internationale ne peut qu’avoir des retombées sur le plan financier.


Dans une interview à ACTU7.CD, ce consultant à la Radio Okapi explique que « lorsque vous lisez le verdict du TAS, il y a des sanctions financières qui sont prévues à l’encontre de la FECOFA ». Il a fait savoir que « V. Club va continuer de jouer la CAF. Ce qui veut dire qu’il y a un préjudice que V. Club a subi. Au lieu de jouer la Ligue des champions, V. Club se contente de la coupe de la CAF suite à une mauvaise décision prise par la FECOFA ».

De ce fait, poursuit Me Adrien Iloba, « c’est pourquoi le TAS a estimé que dans l’entre-temps, la FECOFA doit payer à V. Club une somme d’environ 430.000 USD. Il y a lieu maintenant d’évaluer des dommages et intérêts que V. Club a subis ». Pour lui, « V. Club a engagé des avocats pour ce dossier et doit leur payer. Et de l’autre côté, il est victime d’un manque à gagner d’autant plus que la Ligue des champions rapporte gros en terme financier. Ce qui veut dire qu’il y aura des indemnisations froidement calculées à payer par la FECOFA ».



La décision du TAS fait suite au recours introduit par V. Club après avoir écopé trois forfaits suite au transfert « mal négocié » du joueur Zao Matutala.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires