Sport : Décédé à Belgrade, la dépouille de William Kanga, père de Guelor Kanga, ramenée à Kinshasa pour inhumation

 

Décédé à Belgrade il y a plusieurs semaines, la dépouille de William Kanga Masamuna, père biologique du footballeur Guelord Kanga, accusé il y a quelques mois de fausse identité par la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) dans l’affaire d’usurpation d’identité qui l’opposait à la Fédération gabonaise de football, a été admis le samedi 27 novembre à la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire à Kinshasa.

Le père de Guelor Kanga devrait être inhumé dans la province du Kongo Central d’où il est originaire. L’arrivée de la dépouille de William Nkanga Masamuna à Kinshasa rallume le débat dans les rues de la capitale congolaise. Et pour cause, le footballeur Guelord Kanga et son père ont défrayé la chronique sportive suite à un problème d’usurpation d’identité.

Au mois de juin 2021, alors que la Confédération Africaine de Football (CAF) confrontait Congolais et Gabonais, William Kanga, de nationalité congolaise prouvée, est entré en cavale pour aider son fils Guelor Kanga, qui joue pour la sélection gabonaise, à « mentir sur sa nationalité ».

Lire aussi  LINAFOOT : Vita club bat les Aigles du Congo, Étoile du Kivu trébuche devant Rangers à Kinshasa

Grâce notamment à son « faux témoignage », le Gabon est sorti gagnant du contentieux qui l’opposait à la RDC et s’est qualifié au détriment des Léopards, à la 33ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN), programmée du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun.

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires