«Maître nageur» : Bientôt la rébellion ?

 

Voilà, de nature vindicatif, Jean Marc Kabund, sonne le gong, 48 heures seulement après le saccage de sa résidence par les éléments de la Garde Républicaine. Le premier vice-président de l’Assemblée nationale rend le tablier.


Ce que les observateurs redoutaient est arrivé. D’où la question, Maître nageur comme il aime bien qu’on l’appelle, bientôt la rébellion? Mais contre qui? l’UDPS? Tshisekedi? des interrogations pertinentes après que le tonitruant chef du parti présidentiel se soit résolu de se décharger de ses prérogatives de deuxième personnalité de la chambre basse du parlement à dater de ce jour.

S’agit-il des caprices ? une autre préoccupation non de moindre lorsqu’on sait qu’en politique le comportement capricieux coûte cher à son auteur.
Cependant, l’opinion se souviendra que le média non-aligné avait averti quand aux conséquences qui allaient suivre l’acte commis par la GR au domicile de Jean Marc Kabund.



En outre, il faut noter que le départ de l’oeil et l’oreille de Tshisekedi du bureau de l’Assemblée nationale est un coup dur pour le régime. Kabund personnalité non de moindre ramène du coup, tout le compteur à zéro à une année des élections.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires