Mois de mars, Eudoxie Yao et Grand P : Ngobila insulte les Kinois ! [édito]

 

Décidément, Kinshasa et son autorité provinciale n’ont pas fini d’offrir aux Kinois des surprises décevantes dans le cadre de l’opération « Kin Bopeto » du reste sans lendemain. La dernière surprise en date décriée par tous est la présence, dans la capitale congolaise, des artistes comédiens Grand P de nationalité Guinéenne et l’Ivoirienne Eudoxie Yao rendue célèbre dans les réseaux sociaux grâce à ses parties postérieures.

L’occasion faisant le larron, les photos sexy de Yao à Kinshasa accompagnée de Grand P, inondent déjà les réseaux sociaux. À moitié nue, tout est accompli et tout est communication. Les Kinois sont paradoxalement invités par la star ivoirienne à rendre leurs milieux salubres. Du rire à couper le souffle.

Le point noir dans cette communication biaisée est le support choisi, le moment, ainsi que le coût de l’initiative par rapport aux dividendes que cela pourrait générer.

Lire aussi  RDC : Un média en ligne pour les droits des enfants et femmes lancé à Goma

Était-il utile de faire appel aux deux (2) artistes pour pousser les Kinois à la salubrité ou démontrer combien Kin bopeto fait long feu ? Ngobila a-t-il rêvé de la réussite de sa trouvaille par cette forme de sensibilisation ? Heureusement que
les réponses à ces préoccupations convergent vers la négative.

Aussi, les Kinoises particulièrement et désormais en orbite à chaque mois de la femme pour des saines réjouissances avec méditation à l’appui sur l’avenir de la femme congolaise en général, s’interrogent sur le bien fondé de cette façon d’agir du premier citoyen de la ville engagé sur la voie non de la qualité, mais de l’immoralité. Où va finalement la ville de Kinshasa dès lors que les autorités optent pour le dérèglement ? Il s’agit simplement d’une insulte pour les 12 millions de Kinois.

En outre, d’aucuns se demandent pourquoi cette liberté de mouvement nuisible et impunie à la tête de la ville capitale ? Que Ngobila Mbaka se livre à « dilapider les deniers publics sans être inquiété » alors qu’ailleurs ses collègues sont malmenés pour la même cause, il y a anguille sous roche.

Lire aussi  Eliezer Ntambwe : "La ville de Kinshasa n'est pas gouvernée"

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires