Barrages Maroc-RDC : La FECOFA accuse le ministère des sports « d’être à la base de la débâcle des Léopards »

 

Après l’élimination honteuse des Léopards à la phase finale de la coupe du monde prévue au Qatar en 2022, la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) et le ministère des sports se tirent à boulet rouge. Le secrétaire général adjoint de la FECOFA accuse le ministère des sports de s’être accaparé de tous. C’est ce qui a fait, selon lui, à ce que « les joueurs et certains membres de la délégation passent nuit à l’aéroport ».

« Il s’est passé beaucoup de choses, les joueurs ont passé nuit à l’aéroport. Ils sont arrivés à minuit pour embarquer à 8 heures. C’est le ministère qui était à l’organisation. La FECOFA est sous embargo, donc elle n’y est pour rien », dénonce Patrice Mangenda.

À lui d’ajouter, « vous vous imaginez, nous avons embarqué pour Casablanca sans savoir l’hôtel où on devrait rester. C’était dommage de réussir l’histoire ».

Lire aussi  VL1 : Le FC Renaissance du Congo fait un match nul (1-1) face au FC St Eloi Lupopo

De son côté, le conseiller de Serge Nkonde en matière des sports, Dixone Yala précise que Patrice Mangenda ne faisait même partie de l’ordre de mission. Il complète que la FECOFA et le ministère ont collaboré depuis Kinshasa pour bien préparer cette rencontre.

« Pour votre information, nous avons préparé ce match ensemble à Kinshasa, avec le Travel manager que la FECOFA nous a présenté et team Manager qui est devenu aujourd’hui coordonnateur de la fédération. Toutes ces personnes étaient au courant de la où on allait et l’hôtel où devrait loger les joueurs une fois au Maroc. Je suis étonné d’entendre ces genres des propos de la part du secrétaire adjoint de la FECOFA », réplique à Top Congo Dixon Yala.

Celui dément l’information selon laquelle les joueurs ont passé nuit à l’aéroport à cause de désorganisation du côté du ministère. Toute fois, il a laissé entendre qu’il y a eu un problème administratif au niveau de la compagnie aérienne Kenya Airways et les autorités aéroportuaires marocaines. Chose qui a fait, selon lui, à ce que l’avion puisse décoller vers 8 heures du matin.

Lire aussi  Football : La RDC sur le point de perdre le jeune El Chadaille Bitshiabu au profit de la France

« La majorité des Léopards est restée à Casablanca. Beaucoup vivent en Europe, ils ont préféré rallier leurs clubs à partir de Casablanca. Ils sont d’ailleurs restés à l’hôtel où nous étions logés. Il n’y a eu qu’une infime partie des joueurs qui sont rentrés à Kinshasa et ont embarqué dans l’avion où était les administratifs et toute la team de Léopards », a-t-il renchéri.

Dixon Yala fait savoir qu’il y a eu un problème administratif au niveau de la compagnie aérienne Kenya Airways. Mais des aéronefs qui étaient disponibles devaient l’un prendre les joueurs, l’autre les supporters.

« D’ailleurs le Ministre a demandé à Kenya Airways et aux autorités aéroportuaires marocaines de lui fournir des explications sur cette situation », souligne le conseiller de Serge Nkonde.

Hervé Landry Ngoyi

 

Lire aussi

Les plus populaires