Muzito-Fayulu, le divorce !

Les bruits sur la rupture entre Adophe Muzito et Martin Fayulu circulent depuis des mois tant sur la toile que de bouche à l’oreille. Il n’y a pas de fumée sans feu dit-on.


Depuis, des actes se sont multipliés dans un même sens pour confirmer l’information. L’heure du désamour entre les deux personnalités politiques semble avoir sonné. Muzito et Fayulu n’émettent plus effectivement sur la même longueur d’onde et, ne pas le constater c’est souffrir de la cécité intellectuelle disait récemment, un militant de Lamuka à Actu7.cd.

Dans l’une de ses sorties médiatiques, l’on se souviendra que Nouvel an, parti politique de Muzito avait annoncé son intention d’aligner les candidats à tous les niveaux aux prochaines élections. Plus tard c’est lui-même Adolphe Muzitio qui dans un tweet va louer la mobilisation des recettes publiques par le gouvernement comme jamais auparavent. L’ancien premier ministre ne s’est pas retenu de proposer un collectif budgétaire. En politique toute communication est motivée. Face aux intérêts, le chemin le plus court est la dislocation des alliances.



Dans un même sens, il faut mentionner le fait que les proches de deux hommes sont à l’oeuvre dans ce jeu des couteaux. C’est le je t’aime moi non plus. Nico Mayengele l’un des lieutenants de Martin Fayulu a traité, il y a quelques jours Muzito de candidat le moins sérieux dans un statut sur les réseaux sociaux.

De ce qui précède, et à une année des élections générales, faut-il ne pas conclure que Lamuka ira en ordre dispersé? La réponse n’est pas loin de l’affirmative.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires