Delly Sesanga et Martin Fayulu, les oiseaux de même plumage ?

Décidément, les politiques RD congolais ont une ressemblance inouïe dans leur agir. S’agit-il d’une série sortie de la même école politique versatile ? La réponse n’est pas différente de l’affirmative pour le cas de Martin Fayulu et Delly Sessanga Ipungu… Les deux acteurs politiques donnent l’impression de vouloir d’une chose et son contraire. Une façon pour eux d’ignorer le sens de leur combat.


Mais en politique, ignorer le bien-fondé de son combat est un péché impardonnable.
Martin Fayulu, president du parti ECIDé, un des responsables de Lamuka et candidat malheureux à la présidentielle de 2018 est un exemple éloquent. Réputé pour ses prises de position virulentes contre les institutions du pays notamment les FARDC, Martin Fayulu a fait volte-face surprenante.

Alors qu’il y a peu, il signait ceci, « On ne peut pas continuer à faire la même chose et espérer des résultats différents. La RDC a besoin d’une armée républicaine, bien entraînée, bien équipée et dissuasive à la taille du pays. Pas une mosaïque brassée des groupes rebelles à la solde d’États étrangers ».



Un voeu pour lequel, le gouvernement a répondu favorablement mais voici que le requérant profitant des circonstances, juge bon de rejeter sans ménagement les prouesses des autres.
 » Pitoyable de vilipender en public nos forces armées et notre police de cette manière. M. Tshisekedi devrait cesser de rejeter la faute aux autres et commencer à rendre des comptes. Le problème réside dans la trahison, le manque des ressources et la formation. Il faut des réformes ».

Aux analystes de se questionner, mais de quel côté se place le sérieux dans l’agir de l’être politique congolais?
Ils ont tous péché et ne meritent pas la grâce du peuple.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires