Attaque Rwandaise en RDC : Muzito plus patriote que Fayulu ?

Le drame de l’Est du pays ne cesse de faire appel à des réactions les plus virulentes mais patriotiques des fils et filles de la République Démocratique du Congo. C’est le grand réveil national. Acteurs politiques, ceux de la société civile, leaders d’opinion, mouvements citoyens, la nation d’abord…


C’est dans ce sens qu’il faut inscrire la réaction d’Adolphe Muzito, acteur politique, membre du présidium de Lamuka, plateforme d’opposition congolaise.
Pour le président de Nouvel Élan, la solution est unique pour faire face à l’extravagance rwandaise à travers les groupes armés dont le M23, la construction d’un mur de séparation entre le Rwanda et la RDC. Contrairement à Martin Fayulu, l’ancien premier ministre est resté inchangé. Ici, il faut souligner aussi qu’outre les visées annexionistes, le Rwanda est dans le bain de pillage et exploitation des richesses minières de l’Est. D’où le recours à un mur de séparation en vertu des limites héritées de la colonisation.

L’opinion se souviendra que lors d’une intervention datant de deux ans, Adolphe Muzito avait suggéré, d’attaquer le Rwanda pour une geurre totale. Nul n’a vu les choses dans un même angle. D’aucuns l’ont traité d’extrémiste. Sacré Muzito, l’homme aux propositions purement patriotiques et révolutionnaires à même de contribuer à la paix dans le pays !


Martin Fayulu est vivement appelé, à sortir de sa coquille compromettante. Le temps des prises de position jugées académiques est largement révolu.La nation est agressée, la réalité sur le terrain est toute autre. L’horreur de l’Est vieille d’un quart de siècle nécessite des solutions corsées. Le petit Rwanda n’a pas la taille du grand Congo. Fayulu devrait se mettre en tête que le Congo appartient aux Çongolais qui ont la charge de défendre leur pays aujourd’hui agressé.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires