RDC : Le Gouvernement appelé à « redresser le secteur sportif par une approche transversale »

Le secteur sportif en République Démocratique du Congo (RDC) se trouve, à ce jour, « affecté par des difficultés de toutes natures, au point que le caractère aléatoire des résultats positifs est devenu le principe en lieu et place de la construction et de la consolidation d’une dynamique de progression ».


Ce constat a été fait par le Président de la RDC lui-même devant ses Ministres réunis en Conseil des Ministres vendredi 17 juin 2022. Pour Félix Tshisekedi, le secteur sportif doit être réformé parce que le sport est « un facteur fédérateur et de renforcement de la cohésion et de l’unité nationales, au-delà de nos diversités ethniques, politiques et socioculturelles ».

« (…) Il est impératif de réfléchir à la restructuration du sport congolais, au moyen d’une approche transversale, afin de le doter d’une véritable stratégie nationale à partir de laquelle les fédérations développeront des politiques structurelles avec des objectifs à court, moyen et long termes bien identifiés, et propres à leur discipline », lit-on dans le compte-rendu du Conseil des Ministres.



Pour ce faire, le Ministre des Sports et Loisirs a reçu l’instruction de « mobiliser toutes les institutions concernées par cette problématique, ainsi que toutes les parties prenantes pour organiser, dans les meilleurs délais, les États Généraux des Sports, susceptibles de permettre d’atteindre les résultats escomptés ». Le Ministre des sports doit déposer le rapport quant à ce au premier Conseil des Ministres du mois de juillet 2022.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires