Bas Uele : Un proche de Tshisekedi use des trafics d’influence et escroque 30 kilos d’or des autochtones à Bondo

L’affaire intrigue les consciences les plus tranquilles. Un dossier qui met à nu des proches du président de la République loin de comprendre que Félix Tshisekedi a une autre vision du Congo. Raison pour laquelle PO5 se taille à mille morceaux pour redresser la pente.

Sans compter avec des collaborateurs trempés dans la mafia et le blanchiment d’argent.

Soucieux d’informer ses lecteurs, Actu7.cd vient de mettre la main sur un dossier sulfureux où un proche du président de la République est accusé de trafics d’influence loin de Kinshasa où tout est permis. Ce collaborateur dont nous taisons jusque-là le nom, met ainsi le bâton dans les roues du chef de l’État. C’est le moment pour ce dernier d’ouvrir l’oeil et le bon.


Les faits

À Bondo dans le Bas Uele, un proche du président de la République conclut un deal avec des autochtones pygmées qui lui cèdent plusieurs kilos d’or. L’acheteur improvisé donne en contrepartie, une modique somme d’argent équivalent de quelques kilos et promet de solder pour une trentaine de kilos qu’il a emportés malicieusement. Voulant recouvrer leur droit, l’homme n’a pas trouvé mieux que de bomber la poitrine utilisant sa casquette de proche du chef. La suite on peut bien la deviner. Les vendeurs, ont été roulés par trafics d’influence jusqu’au moment où nous couchons ces lignes.
Le mal c’est dans le Congo profond terrain de prédilection de la mafia au nom du pouvoir.

Selon nos sources, ces pygmées seraient en train de se préparer pour rencontrer le chef de l’Etat pour lui faire part de cet abus dont s’est rendu coupable l’un de ses proches. Félix Tshisekedi n’a pas seulement pour ennemis les agresseurs du Congo.

Dossier à suivre.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires