Sommet de la CEEAC à Kinshasa : Gekoko Mulumba donne une douche froide au ministre rwandais des affaires étrangères à l’aéroport de Ndjili

Accueilli à l’aéroport international de Ndjili par le vice-gouverneur de Kinshasa Gérard Mulumba dit Gekoko, le ministre rwandais des affaires étrangères, Vincent Biruta a eu sa première douche froide d’un officiel congolais en signe comme on peut le deviner de protestation de la présence d’un oppresseur dans la capitale Kinshasa.


Saluant le visiteur rwandais venu participer au XXI sommet des chefs d’Etat et de gouvernement membres de la Communauté Économique des États d’Afrique Centrale, CEEAC ouvert ce lundi 25 juillet a Kinshasa, Gekoko Mulumba a adopté une attitude peu confortable signifiant à l’invité le sentiment de mécontentement ressenti par les congolais dans l’ensemble via les Kinois de sa présence aux assises de la cité de l’Union africaine.

Regard bas, certainement bousculé par le sentiment de patriotisme, le vice gouverneur n’avait surtout pas de choix. Vincent Biruta a vite perçu qu’il est malvenu au Congo Kinshasa. Que faire, qui sème le vent récolte la tempête dit une sagesse.



Il faut rappeler ici que les relations entre la RDC et le Rwanda sont depuis un temps en berne. Kinshasa accuse Kigali de soutenir le groupe terroriste M-23 qui sème mort et désolation dans la partie Est du pays. Pour les autorités congolaises, il s’agit incontestablement d’une agression rwandaise. L’attitude du Rwanda a fini par susciter un sentiment de méfiance dans le chef des congolais vis à vis de leurs frères rwandais. Ce malgré, les efforts consentis par certains pays africains à éteindre le feu. Au-delà de tout, au nom de la nation, le patriote ne parlotte nullement.

Gekoko Mulumba aura pour ainsi dire entonné le répertoire d’un patriotisme éprouvé, aux autres de suivre le jeu.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires