Reconnaissance de l’agression de la RDC par le Rwanda : Un acte trompe l’oeil de l’ONU

 

Dans un rapport rendu public jeudi 04 août, l’ONU via ses experts reconnaît l’appui du Rwanda au mouvement terroriste M-23. Un document auquel plusieurs analystes sont loin d’accorder crédit et parlent d’une flatterie de mauvais goût.


Une position fondée sur la lecture du temps et des derniers évènements qui ont terni les rapports en la RDC et la MONUSCO. En effet, point n’est besoin de rappeler que le casques bleus de la Mission onusienne se sont lourdement compromis en tirant sur des civils. Un acte ayant jeté la poudre au feu. Aujourd’hui, calmer la tempête devient une mer à boire.

Publier un rapport incriminant le Rwanda comme principal soutien du M-23 est un acte trompe l’oeil, pensent certains observateurs qui se référent aux déclarations maintes fois répétées de la MONUSCO selon lesquelles, il n’y avait pas d’éléments probants pouvant attester le soutien et la présence du Rwanda au M-23. À demander pourquoi cette brusque volte-face d’une organisation mondiale en perte de vitesse?. Un truc machin au service d’une bureaucratie dénonce- t- on.



Aux autorités congolaises, il est demandé une prudence accrue avant de jubiler bien qu’une déclaration de ONU peut impacter doublement sur l’échiquier international.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires