« Avec une entreprise à peine créée », l’avocat Boris Mbuku « gagne 2 marchés du programme de développement des 145 territoires »

Initié au terme de sa tournée dans le grand Kasaï, une des étapes du périple du président de la République dans le Congo profond, le programme de développement des 145 territoires avait suscité l’approbation de tous.

La multitude des lecteurs d’Actu7.Cd se souviendront que le média non-aligné avait consacré des colonnes entières dans le sens d’interpeller tout le monde en faveur de la réussite de ce programme. Décideurs comme bénéficiaires, chacun avait sa part de responsabilité. Ceci vise à éviter au pays des retombées dans les mêmes erreurs que lors de l’exécution du programme d’urgence des 100 jours du chef de l’État. L’épisode fut triste, se souvient-on.

Il était question de confier surtout la réalisation des ouvrages de développement des entités concernées entre les mains expertes et expérimentées. Seulement voilà, sur le terrain rien d’intéressant dans certains coins du pays. Au Kwuilu par exemple, évoquer le nom de l’entreprise de construction Groupe Boris Business Construct SARL bénéficiaire des deux marchés, énerve plus d’un spécialistes qui brandissent le manque d’expérience criant dont elle fait preuve. À signaler que cette société gagne dans le cadre du Lot 3, associée à une autre entreprise, le marché de construction des 4 écoles, 8 centres de santé et 1 bâtiment administratif dans le territoire de Gungu, de l’ordre de 2.284.147, 86 USD TTC. Pour le compte du Lot 4, Groupe Boris Business Construct SARL de l’avocat Boris Mbuku gagne un autre marché de construction et équipement des 15 écoles, 7 centres de santé et 1 bâtiment administratif dans le territoire d’Idiofa de l’ordre de 3.988.543, 67 USD TTC.


Des questionnements sans fin, font le lot du débat sur le respect de la procédure de passation des marchés publics. Y-a-t-il eu clientélisme ? Pourquoi ce choix des mains inexpérimentées ? Quels sont les critères établis? Des observateurs se disent déjà sceptiques quant à l’aboutissement heureux de l’initiative du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de provoquer le développement à la base. Les exemples sont légion dans le sens d’appuyer cette opinion qui fait dire à chaque congolais que la sortie du tunnel n’est pas pour demain.

Lire aussi  Kinshasa Ngobila "le kinois catastrophique" déballe Godé Mpoyi "le venant"

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires