Insécurité à Mambasa : Les structures de la société civile décrètent 2 jours de deuil dès ce lundi

Face à la montée de l’insécurité dans au moins deux (2) chefferies sur les sept (7) que compte leur territoire, la société civile et la Nouvelle Société Civile du Congo (NSCC) viennent de décréter deux (2) jours de deuil sur toute l’étendue du territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri, à dater de lundi 19 septembre 2022.

Cette information est contenue dans un communiqué conjoint signé par les animateurs de ces deux (2) structures citoyennes. Dans ce document parvenu à ACTU7.CD, ces structures évoquent la « situation sécuritaire qui nous a causé de grandes pertes en vies humaines personnes (…) et en biens matériels de nos populations (…) ».

Durant ces deux (2) jours (lundi et mardi), toutes les activités, exception faite aux structures sanitaires, seront à l’arrêt. D’après le même document, chaque confession religieuse devra organiser une prière en mémoire des morts mardi le 20 septembre 2022. Toujours selon la même source, « une collecte pour aider nos frères et sœurs déplacés sera organisée ».


Dans un communiqué rendu public le 14 septembre 2022, l’administrateur policier du territoire de Mambasa s’est dit opposé à ces journées sans activité. Le commissaire supérieur principal Matadi Muyapandi Jean-Baptiste qui avait évoqué un contexte économique et humanitaire de crise, « encourage les opérateurs économiques à plus d’activités pour résorber la crise ».

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires