Nord-Kivu : Au moins 12 personnes tuées en l’espace de trois jours à Masisi

Au total 12 personnes ont trouvé la mort en l’espace de trois (3) jours seulement, dans les villages de Mulema et Mayanike, dans le secteur Osso Banyungu, en territoire de Masisi, (Nord-Kivu).

Selon le fonctionnaire délégué du gouverneur basé dans l’agglomération de Luke, Fazila Bahizi, ces personnes ont été capacitées par des hommes armés qui seraient de la faction Maï-Maï Nduma defense of Congo, (NDC) Rénové, branche Mapenzi.

« Ils ont décapité 8 personnes le lundi et encore 4 le mercredi 19 octobre, les services de sécurité doivent tout faire pour que ces assaillants soient stoppés. Ils sont 12 les civils déjà tués, nous continuons à dénombrer d’autres, nous apprenons qu’ils auraient fait incursion cette nuit du côté de Kasheke, mais nous n’avons pas encore des précisions », a-t-il fait savoir.


Il rapporte cependant que la cette situation d’insécurité a plongé la population dans une psychose totale. Cette autorité politico-admnistrative locale plaide pour le renforcement des mesures de sécurité dans la zone, afin de préserver les habitants de cette nouvelle forme d’insécurité.

Lire aussi  Prise de Kitchanga par le M-23/RDF : Les FARDC accusent le Rwanda d'organiser un nouveau carnage contre la population tutsi

Didy Vitava, à Butembo,

Lire aussi

Les plus populaires