RDC : Malgré les trous noirs, le projet de loi portant reddition des comptes 2021, déclaré recevable

 

Le refrain de toujours, vient de nouveau d’être chanté au palais du peuple, siège du parlement. Le projet de loi portant reddition des comptes pour l’exercice budgétaire 2021 a été déclaré recevable à l’Assemblée nationale et, c’est sûr qu’il passera comme une lettre à la poste au Sénat.

Ceci, sans tenir compte des trous noirs toujours relevés par les députés nationaux depuis que ce parlement existe dans sa forme actuelle. La cour des comptes loin de se complaire fait son travail comme il se devait. Selon certaines observations des élus nationaux, le budget 2021, a plutôt servi à des individus qu’à la nation. Preuve à l’appui, le député, N’singi Pululu a fait mention des dépenses non engagées mais pour lesquelles, l’argent est sorti. La même chose pour l’exercice 2022. Et, Comme si cela ne suffisait pas, les mêmes dépenses sont reprises dans le nouveau budget.

Des cas qui illustrent selon, ce député un détournement organisé des deniers publics. Ceci appelle à un contrôle rigoureux pour arrêter l’hémorragie. Servir le peuple, c’est avant tout combattre les anti valeurs. Le contraire signifie donner raison à ceux qui dénoncent la persistance des pratiques longtemps décriées. Le Congo mérite mieux que cette image sombre, dit un analyste.


Aussi, l’avènement du nouveau régime a suscité l’espoir de tout un peuple en matière de la bonne gouvernance. Doter le pays des gros chiffres n’aura finalement servi à rien lorsque l’argent destiné aux dépenses publiques suit une autre trajectoire. Cela étant, c’est l’image du régime qui est ternie davantage au moment où, l’actuel chef de l’État projette un deuxième mandat.

Lire aussi  Indésirable au gouvernement Sama 2, Christian Mwando sur le chemin de non retour vers Kashobwe en quête d'une crédibilité

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires