Reconnaissance de l’agression rwandaise par les USA : Kinshasa enregistre sa 1ère victoire diplomatique à l’international

Quelle que soit la longueur de la nuit, le soleil finit par apparaître, dit un vieil adage qui tend à se confirmer dans le cas de la République Démocratique du Congo victime d’une geurre d’agression loin de dire son nom.

En effet, les États Unis d’Amérique ont depuis mercredi reconnu devant le conseil de sécurité des Nations Unies, le soutien du Rwanda aux groupes armés, principalement au M-23 en demandant et à ces terroristes marche- pieds rwandais et à leur soutien de mettre un terme à l’agression contre la RDC. Victoire diplomatique s’offusque, Jean Pierre Kambila, un Kabiliste de taille non sans demander au régime en place de savoir capitaliser ce premier gain à l’international.
L’homme puise la substance de sa position dans l’attitude d’indifférence longtemps affichée par la première puissance mondiale accusée à tort ou à raison d’être par ce fait, parmi les appuis du pays des mille collines.

Lire aussi  Zoé Kabila : le temps de la récolte !

Du côté du pouvoir, la déclaration des USA est accueillie froidement. Pour Tina Salama, Porte-parole adjointe du Président de la République, l’heure est aux sanctions contre l’agresseur selon les prescrits des textes légaux internationaux. Celles-ci traduiront en acte cette reconnaissance. Même point de vue du côté de certains opposants qui estiment que l’appel des USA aux groupes armés ne suffit pas en ce qu’il constitue une simple déclaration d’intention.


Cependant, fait noter un autre analyste interrogé par actu7.cd, la position des USA pèse assez en termes d’isolement du Rwanda par l’un de ses alliés de taille bien qu’il faut redouter une certaine hypocrisie en ce moment où les nouvelles de l’Est donnent les FARDC favorites.

Au regard de ce qui précède, il apparaît utile de mentionner le fait que la RDC enregistre déjà quelques avancées positives dans tous les plans. À l’agresseur de se souvenir que le mensonge finit par être secoué par la lumière tôt ou tard et par conséquent, imposer aux congolais une geurre aussi injuste, ne peut rester impuni.

Lire aussi  Union sacrée : Kabund "désavoué poliment" par les présidents des groupes parlementaires !

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires