Condamnation de l’agression rwandaise contre la RDC : Le réveil tardif et hypocrite de l’occident !

 

Depuis peu, une pluie des condamnations de l’agression dont est victime la RDC de la part de son voisin de l’Est le Rwanda via le M-23, un groupe terroriste surarmé, ne cesse de s’abattre. Ce sont les occidentaux qui ont pris la tête après moult hésitations. Un réveil tardif et hypocrite, dit un analyste.

Une sorte de réveil de nature à propulser au devant de la scène, la diplomatie congolaise constamment en alerte. Pour les principaux maîtres du monde, la France, les USA, la Belgique, tout comme l’Union européenne, le M-23 doit quitter le territoire congolais. Que la guerre cesse pour permettre aux déplacés de regagner le pays et participer à l’effort de reconstruction. Réputés champions de la cause humanitaire, ces pays occidentaux sont peut être choqués par le drame de l’Est du plus vaste État d’Afrique centrale troisième sur le continent après le Soudan et l’Algérie.

Lire aussi  Elections 2023 : Tshisekedi notre candidat, Tshisekedi notre choix, faut- il croire à un amour éros ?

Aussi des observateurs avertis se montrent-ils prudents vis-à-vis de cette brusque commisération européenne. Le mythomane entretenu a suffisamment montré que la guerre profite aux mêmes puissances. Ici, il faut souligner, le fait que sans cette tragédie, certains pays occidentaux se verront coupés de leur source frauduleuse d’approvisionnement en minerais. Une réalité qui veut que les congolais puissent appuyer davantage sur l’accélérateur pour parvenir à la paix profitable aux fils et filles de ce pays.


Le Congo traverse une période inoubliable de son histoire. Le pays de Lumumba et Tshisekedi est confronté à une guerre injuste lui imposée depuis des officines occultes hantées par ses richesses inépuisables. Un don pourtant de la nature. Outre cet objectif, il y a lieu de stigmatiser le plan machiavélique de balkanisation de la RDC qui ne date pas d’aujourd’hui. À son temps, Lumumba avait eu le courage de le dénoncer. Le veillant nationaliste tué, le projet de l’émiettement du Congo est toujours d’actualité.

Lire aussi  ARPTC : L'élargissement des sites connectés au wifi RAM continue !

Mais au-delà de tout, les ennemis de la RDC doivent se dire que la volonté des congolais de vivre ensemble reste inébranlable. D’où, tout projet de l’émiettement ou de guerre qui paraît être l’option choisie est voué à l’échec.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires