Tueries dans le Kwilu, comme dans l’Est, les démons de la mort sont voués à l’échec !

 

Ils ont la peau dur les démons de la mort en République Démocratique du Congo. Sinon comment comprendre que leur mode oratoire soit identique dans l’Est et dans l’ouest du pays où ils font déjà du bruit.

Là dessus, le président de la République, commandant suprême des Forces Armées ne tergiverse pas. Prédisant l’échec des ennemis du Congo, il demande aux FARDC de corser leur action pour mettre en déroute les tueurs à la recherche d’une gloire dans le grand Bandundu à instar de la partie Est du pays.

Alors que les FARDC ratissent déjà large, les terroristes ne baissent pas eux, les bras. Six personnes ont été tuées dans une attaque armée à Bagata, jeudi 03 novembre dans le Kwiilu. Des congolais minables à souhait contre leurs frères et la nation ont prouvé leur capacité d’égorger. Ils seront jetés dans l’étang de feu pour haute trahison, terrorisme et criminalité, rappelle un acteur de la société civile.

Lire aussi  Kasaï : Un député "dénonce la gestion chaotique et irresponsable de la province" et le détournement de 2 millions USD destinés à la construction du bâtiment jumelé

Faut-il rappeler que le Bandundu est une oasis de paix? L’histoire ne retient nullement aucune autre période où la paix a été troublée dans cette partie du pays en dehors de la Révolution de 1964 menée par le lumumbiste Mulele Pierre contre les impérialistes et leurs marche-pieds congolais.

Ceci étant, l’appel à l’unité nationale déjà lancé estiment des analystes, est une thérapeutique de choc qui accompagnera le travail de l’armée sur terrain.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires