Mobilisation populaire : Goma, la patrie d’abord !

La ville de Goma donne le go en répondant positivement à l’appel de PRO5 (Félix Tshisekedi, Ndlr) sur la mobilisation populaire dans l’armée pour gonfler les rangs des FARDC au front contre les terroristes qui écument la partie Est du pays.

Le M-23, un des mouvements terroristes soutenu par le Rwanda désormais dans le viseur de plusieurs jeunes enrôlés dans l’armée en 24 heures à Goma. Il est question ici de s’engager dans la défense de la patrie en danger. Comme on peut s’en rendre compte, l’appel de Félix Tshisekedi est tombé sur de la bonne terre.

Loin de Kinshasa, la capitale, à Goma on pense Patrie. Face aux terroristes, la Patrie d’abord. Ainsi, à l’issue d’une formation militaire, les nouvelles recrues auront comme objectif, ramener la guerre d’où elle est venue. Mourir pour la Patrie est un devoir sacré. L’exemple de la jeunesse de Goma vaut sont pesant d’or.

Lire aussi  Daniel Safu, toi aussi!

Quelques raisons peuvent justifier ce sursaut en faveur de la libération du pays. Nul congolais digne de ce nom, ne saurait oublier que Goma, la ville montagneuse est la cible des terroristes de tout bord depuis plus d’un quart de siècle. En général, l’Est de la RDC est rendu invivable par les groupes armés qui ont fini par créer un esprit de révolte dans la population de ce coin du pays. D’où, cet engouement qui doit servir d’exemple à toute la jeunesse et les autres couches de la nation aujourd’hui mise à rude épreuve.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires