Inondations à Kinshasa : Ngobila et Godé Mpoyi portés disparus !

La ville de Kinshasa vit un cauchemar comme jamais auparavant. Les inondations sont devenues le partage des Kinois qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Un scandale loin de dire son nom. Les habitants de la capitale s’interrogent de plus en plus sur le travail des autorités urbaines. Le gouverneur Ngobila Mbaka constamment interpellé ne dit curieusement mot sur le drame aux proportions inquiétantes. Pour des analystes, rien de plus, il y a insouciance au sommet de la ville.
Sinon comment comprendre qu’aucune action n’est entreprise dans le sens de remédier à la situation ?

Des observateurs font remarquer que devant l’inefficacité de quelques opérations initiées ça et là, genre curage des caniveaux par le gouverneur Ngobila, il y a ce silence Complice de l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Ni son président, Godé Mpoyi ni ses collègues députés provinciaux, personne ne dit mot. Aucune initiative dans le sens d’interpeller l’exécutif provincial visiblement plongé dans un sommeil inique.


« Godé Mpoyi élu sous la robe d’homme de Dieu ne peut à ce jour se prévaloir d’un quelconque bilan en dehors de ses show vestimentaires dans son église chaque dimanche où il est vénéré au même titre que Dieu », déplore un observateur averti. « Il y a lieu de s’interroger sur ses capacités de rempiler même par fraude ». Dans l’hypothèse où la gestion de la ville par le gouverneur Ngobila Mbaka était contrôlée, la réponse à la question de l’insalubrité ou des inondations serait automatique. Face à ce que des analystes qualifient de démission des autorités de la ville, une seule voie s’ouvre aux Kinois, se prendre en charge dans la mesure du possible dans l’attente d’une solution divine.

Lire aussi  Kabund : Vers un mandat d'arrêt provisoire !

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires