RDC : le dernier tweet poison du général Muhoozi Kainerugaba met à nu les visées de la guerre du M-23/RDF

 

Alors que les armées congolaise et Ougandaise mutualisent leurs forces pour en finir une fois pour toute avec les groupes armés qui écument la partie Est de la République Démocratique du Congo, voici le général Muhoozi Kainerugaba, fils héritier du président ougandais Youeri Kaguta Museveni compromettre les chances de réussite de l’opération au moyen des tweets poisons contre la RDC.

Dans ce nouveau message le énième du genre, ce haut gradé de l’armée ougandaise dit trouver normal la cause du M-23. Pour lui, ce mouvement terroriste combat légitimement pour les droits des Tutsi en RDC.

Des propos jugés provocateurs à l’égard des congolais. Ce qui justifie selon des spécialistes, le fondement même de l’occupation des certaines parties du territoire congolais par le M-23 avec ce que cela entraîne comme conséquence sur les populations congolaises propriétaires des terres aujourd’hui dépossédées par l’occupant.
Certaines voix dénoncent non sans raison une guerre aux visées annexionnistes. D’où les demandes incessantes du président rwandais et la communauté internationale d’un dialogue pour parvenir à la paix. En réalité il s’agit d’une supercherie. L’objectif étant de placer les congolais devant cette évidence. Nain comme projet!


Tout transparaît petit à petit clair comme de l’eau dans la situation de l’Est de la RDC. Il y a urgence que les fils et filles du grand Congo se mobilisent pour déjouer ce complot contre la mère patrie. C’est maintenant ou jamais. Que les Tutsi défendent le droit d’occuper le Congo par quelques méthodes que ce soient, cela paraît non sens.

Zamenga Odimbale

 

 

Lire aussi

Les plus populaires