Audition de Kibassa par la sous commission NTIC : Nsingi orchestre une campagne de sape contre le ministre félicité pourtant par l’ensemble des députés

 

Contrairement à la campagne de sape assise sur des mensonges orchestrée par le député Nsingi Pululu, le ministre des PT& NTIC a réussi à mettre d’accord les membres de la sous commission NTIC de la grande commission Aménagement du territoire, infrastructures et Nouvelles Technologies de l’information et de la communication de l’Assemblée nationale sur la gestion rentable de son secteur. Augustin Kibassa Maliba, pouvait se frotter les mains de la cote lui attribuée.

L’homme a su balayer d’un revers de la main, même les grossiers mensonges du député Nsingi Pululu connu pour ses buzz à l’Assemblée nationale. Cet élu de la Funa a été confondu par ses collègues pendant l’audience et les réponses du ministre. Plus personne ne lui a prêté encore le flanc après avoir reçu les éclaircissements du patron des PT& NTIC congolaises. Dans l’espoir de s’attirer les regards de ses collègues députés, Nsingi Pululu a poussé son cran très loin en prétendant sans convaincre que Kibassa aurait fait engager à l’ex OCPT, avec la complicité de son D.G qualifié par lui de marionnette, plus de 300 militants de l’UDPS/ Kibassa Maliba dont un certain Pery âgé de 62 ans commis au poste de DRH. Question : peut-on engager une personne sans identité complète en termes de nom, telle que l’exigent les lois congolaises seulement l’appellation Pery ? Triste réalité!
Vente libre de vent et propos dénoués de tout fondement, sortis d’un agitateur champion des allégations mensongères.

Il s’agit ni plus ni moins d’une diffamation punissable par la loi. Nsingi Pululu est un populiste sans égal.


Malheureusement pour lui, ses collègues députés qui ont eu en face le ministre gestionnaire des Télécommunications, se sont dit suffisamment édifiés par les réponses appropriées de ce dernier. Le cas du député Nsowa, président de cette sous-commission qui a apprécié à sa juste valeur la prestation du ministre Kibassa.
Selon lui, l’heure est venue de changer la perception des choses, le secteur des Télécommunications est entre des bonnes mains, le travail abattu concourt sans nul doute au développement des Télécommunications en RDC.

De son côté, le député Nemba Lemba Osuku dit Papa Molière, s’est estimé comblé dans sa préoccupation en rapport avec la gestion, la maintenance et le déploiement de la fibre optique. Les deux autres élus qui ont fait bloc avec papa  » Molière » ont trouvé leur compte.

Objectivement, à en croire les réactions des députés membres de la sous-commission Télécommunications, le patron des PT& NTIC, aura laissé des empreintes indélébiles.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires