Projet Tshilejelu à Kananga : La pluie renvoie les ingénieurs de CREC7 et SAFRIMEX sur le banc de l’école

 

Les échos de la voirie de Kananga capitale de la province du Kasaï central ne sont pas du tout intéressants. Les dernières pluies qui se sont abattues sur la ville ont tout ravagé, renvoyant ainsi aux études les ingénieurs de CREC7 et SAFRIMEX.

Le travail est tout simplement bâclé commente un habitant de Kananga. Tout est à refaire ajoute – t- il. De toute évidence, rien à récupérer alors que le gouvernement a débloqué le nécessaire pour un travail de qualité. La réhabilitation de la voirie urbaine de Kananga a été parmi les premières priorités inscrites dans certains programmes d’urgence du gouvernement.

Au regard de ce camouflet offert à CREC7 et SAFRIMEX, il y a lieu de s’interroger sur ce qui s’est réellement passé dans la gestion des fonds débloqués. Le gouvernement de la République doit ouvrir l’oeil et le bon. C’est ici le lieu d’épingler la campagne d’endormissement souvent orchestrée même par l’Agence congolaise des Grands Travaux sur la prétendue qualité irréprochable des ouvrages exécutés.


Certes, tout n’est pas mauvais mais l’exemple de Kananga suffit pour illustrer le chaos qui dicte sa volonté en termes de qualité des ouvrages. Rien de bon. Voilà les mots qui conviennent.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires