Kindu : Quand la honte choisit Ramazani Shadary !

 

Qui croyait prendre est pris, cette sagesse aussi vieille que l’humanité s’applique désormais à Ramazani Shadary Secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD en séjour à Kindu son fief naturel où il est allé se faire enrôler en catimini.

Lui qui s’était précédemment déclaré non intéressé à l’enrôlement. Son cortège a été hué à son arrivée à Kindu. Une douche froide commentée dans tous les sens. Pour certains analystes, le sulfureux candidat malheureux à la dernière présidentielle doit déjà déchanter lors des élections de décembre prochain. En politique, rappelle un spécialiste, le hasard n’existe nullement. Tout est signe. La province du Maniema a compris certaines réalités liées à son développement longtemps confisqué par une clique des politiques à laquelle appartient Ramazani Shadary.

Nul digne fils du Maniema, ne saurait oublier les années des discours creux de certains de ses ressortissants parvenus à des hautes charges de l’Etat. Pendant que l’eau et l’électricité sont des denrées rares, aucun responsable du Maniema ou de Kindu n’évoque ce sujet. Si la disparité scolaire tend à être résolue définitivement par la gratuité, la problématique de l’absence des routes de desserte agricole reste entière.


C’est là que d’autres analystes exigent à Shadary des œuvres de développement après tant d’années d’exercice des charges politiques. Sinon, aux prochaines élections, lui et son PPRD n’auront que leurs yeux pour pleurer au mois de décembre prochain, conclut l’analyste.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires