La RDC décide de suspendre l’octroi des visas d’entrée pour les provinces sous état de siège aux ONG

 

La République Démocratique du Congo (RDC) vient de suspendre l’octroi des visas d’entrées dans son territoire pour les provinces soumises à l’état de siège aux Organisations Non Gouvernementales (ONG). Cette décision est contenue une lettre adressée par le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères aux différentes représentations diplomatiques de la République Démocratique du Congo.

« Je vous salue et vous demande de suspendre dès réception du présent message, l’octroi des visas d’entrée en République démocratique du Congo via les territoires soumis à l’état de siège et/ou à destination desdits territoires en faveur des membres des Organisations Non Gouvernementales », écrit Christophe Lutundula dans son instruction dont une copie a été transmise à ACTU7.CD.

En plus des provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri qui sont sous administration militaire depuis 2021, cette mesure concerne aussi, selon le VPM Lutundula, les provinces du Sud-Kivu et du Tanganyika où sévissent les conflits intercommunautaires à répétition.


Dans sa correspondance, le Chef de la diplomatie congolaise n’a pas évoqué les motivations de sa décision. Mais des observateurs avertis l’assimilent d’une part à la situation sécuritaire menacée dans cette partie du pays par l’activisme des groupes armés locaux et étrangers soutenus par le Rwanda et d’autre part par le processus électoral qui débutera d’ici là dans ces coins par les opérations d’enrôlement et d’identification des électeurs.

Josué Mfutila

 

Lire aussi

Les plus populaires