Démolition des constructions anarchiques à Kinshasa : Faux, le bar MP n’est pas construit sur l’emprise publique

L’eau a coulé sous le pont ce mercredi à Lingwala lorsque l’équipe d’assainissement de la ville de Kinshasa sous la conduite du Vice-gouverneur, GECOCO MULUMBA est descendue sur l’avenue Yangwe pour l’opération coup de poing.

Des bars et autres constructions anarchiques érigés dans les emprises publiques ont été démolis. Épargné car fonctionnant dans une parcelle privée, le cas du bar MP a suscité des commentaires malveillants. Certains habitants de Lingwala ont laissé entendre que l’endroit jouit d’un favoritisme vu qu’il appartiendrait à un proche du gouverneur de la ville. Vite, les mauvaises langues ont aussi trouvé matière à débat lorsqu’il ont collé au gouverneur et son vice-gouverneur la politique de deux poids deux mesures.

L’art de parler sans preuve est vraiment congolais. Prétendre que MP a été épargné sans apporter le moindre argument contraire en comparant par exemple, par méthodologie avec d’autres cas concernés, révèle de la malhonnêtété intellectuelle. Lorsque le meme GECOCO MULUMBA fait démolir sa morgue située sur une emprise publique à Kingabwa, cela devrait interpeller les spécialistes de ragots.
Qu’une autorité de la taille d’un gouverneur descende jusqu’à défendre un bar, où se trouve sa personnalité ?


Halte aux bruits de bas étage. Faux, le bar MP n’est pas sur l’emprise publique pour être concerné par l’opération coup de poing. L’honnêteté intellectuelle appelle la conscience sur le droit chemin.

Lire aussi  Agression rwandaise : Moïse Katumbi pète le plomb

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires