Résurgence du phénomène Kuluna à Kinshasa : Célestin Kanyama de plus en plus réclamé !

 

Face à la résurgence du phénomène Kuluna et la montée en flèche de l’insécurité à Kinshasa, les kinois malmenés, explorent plusieurs pistes. La police de plus en plus dénoncée pour son incapacité à mettre fin à ce mal, nécessite restructuration selon une opinion large.

C’est dans ce cadre que des spécialistes en criminologie et les kinois de manière générale, suggèrent le retour du général Célestin Kanyama à la tête de la police provinciale de Kinshasa. Alors commandant en chef, l’officier fit la pluie et le beau temps. Une époque illustre où Kanyama pouvait s’afficher en première ligne contre les Kuluna de nouveau en vogue. Pour ceux qui ont la mémoire fraîche, ils
se souviendront encore des exploits de la police contre ces bandits de cité.

C’est ça, le travail de la police. Prendre le risque pour la sécurisation de la population. Ils sont diversifiés, les Kuluna. Usant des armes blanches, ils ne choisissent pas de cible, créant l’émoi au sein de la population. La question ici est de savoir, pourquoi ce sommeil loin de dire son nom dans la chaîne de commandement de la police provinciale de Kinshasa ? Le mal a atteint des proportions inquiétantes. Le phénomène Kuluna est révélateur d’une certaine incapacité à sécuriser la ville déplore, un analyste.


Ville de plus de 10 millions d’habitants, la capitale RD- congolaise connaît, une explosion démographique vertigineuse.
Au regard de cette réalité, force est de recommander, l’adaptation de la situation sécuritaire à la nouvelle donne. D’où le bien fondé de toutes ces voix qui réclament le retour du général Célestin Kanyama à la tête de la police provinciale de Kinshasa.

Lire aussi  Mercredi noir en RDC : La mort porte-t-elle l'étoffe congolaise ?

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires