Kinshasa : Ngobila, gouverneur destructeur ? (Tribune)

 

Son avènement à la tête de la ville capitale suscitait des réactions d’opposition. L’actuel gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila donne largement raison à cette opinion de part sa façon de travailler marquée essentiellement par des destructions sans reconstruction.

Cette opinion large, énumère plusieurs édifices de la ville détruits sous prétexte fallacieux de vouloir les retaper. Le cas du marché central  » Zando » reste éloquent. Deux années vont bientôt s’écouler depuis que l’unique lieu de négoce très mouvementé de Kinshasa a été rasé par le maître de l’hôtel de ville mettant plus d’un kinois au chômage avec la destruction méchante des biens d’autrui.

L’espoir de revoir Zando se remettre s’évanouit de plus en plus malgré la promesse d’inaugurer un marché moderne avant la fin de cette année donnée par le chef de l’exécutif provincial qui, oublie visiblement, le devoir de redevabilité des dirigeants vis-à-vis de la population. Les kinois sont d’après certaines consultations, déçus de la prestation de Gentiny Ngobila. Rien de bon sinon des intentions pieuses.

Lire aussi  Désordre à l'UDPS/ Tshisekedi : Destitution de Wakuenda par la commission de discipline, coup d'épée dans l'eau ?

Une autre illustration, c’est Kin bopeto, un projet mort né au goût amère. Certains esprits clairvoyants avaient dès la mise en oeuvre de Kin bopeto sonné l’alerte de la gestation d’une vaste escroquerie. Le temps a fini par leur donner raison, souffle un analyste qui s’appuie sur les montagnes d’immondices qui jonchent les rues de la capitale RD Congolaise qualifiée de ville la plus sale du monde.
Au regard des de cette incompétence évoquée, l’opinion s’interroge aussi sur le pourcentage du maintien en fonction dont jouit l’ancien membre du PPRD de Joseph Kabila? Sans conteste, l’homme est soutenu au plus haut sommet de l’Etat, explique l’analyste tout en s’étonnant du silence de l’assemblée provinciale de Kinshasa pourtant dirigée par un homme dit de Dieu.

Seulement, on ne nargue pas un peuple.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires