Coterie au service national : Les sacs de maïs « se vendent entre copains »

 

Les nouvelles en provenance du Service National ne sont pas du tout à consommer. Au moment où, la crise de maïs frappe cruellement le Katanga dans son entièreté et le Grand Kasaï, des sources font état de la vente des sacs de maïs entre copains au Service National.

Des individus se coalisent avec objectif de soumettre leurs concitoyens dans la douleur. Des pratiques récusées qui ont mis le pays à sac. Or, le Service National a été créé par Laurent Désiré Kabila dans l’objectif ; d’assurer l’auto suffisance alimentaire, constituer des réserves en produits alimentaires en vue d’épargner le pays de la dépendance extérieure. L’exemple est venu de la Chine populaire.

Mal comprise, l’initiative de l’ancien président de la République a été combattue et l’est jusqu’à ce jour après sa relance par l’actuel chef de l’Etat, Félix Tshiseked. Des esprits malins s’arrangent pour vendre le maïs entre copains en vue de créer la rareté et provoquer ainsi le surchauffe sur le marché. Une tradition vieille de plusieurs années.


Voilà des dossiers auxquels, la justice devrait s’attaquer et mettre fin à cette pratique odieuse. On ne sait pas comprendre que le Congo hyper riche soit frappé d’une crise de maïs jusqu’à dépêcher une mission gouvernementale dans les pays voisins pour quemender du maïs.

Lire aussi  Présidentielle de 2023 : 10 candidatures de l'opposition déjà enregistrées par la CENI

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires