Ituri : 13 personnes sauvagement massacrées à Irumu

Treize (13) personnes ont perdu la vie dans trois (3) attaques successives des rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) la journée de jeudi 18 mai 2023, dans la chefferie des Waleses Vonkutu, territoire d’Irumu (Ituri).

La première attaque, selon la Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH), a pris pour cible le village Otomabere, précisément à Apakolu Duduanze. Ici, trois (3) civils ont péri, dont un couple.

Plus tard, ces sanguinaires ont tendu une embuscade aux usagers de la Route Nationale numéro quatre (RN4). L’embuscade tendue à la hauteur du village Sesa a coûté la vie à un (1) taximan et son client avant de brûler une moto et tout leur marchandise.


La dernière attaque, a-t-on appris, est celle du village Mungamba, à cinq (5) kilomètres, partie Est d’Otomabere. Sur le champ, huit (8) corps des citoyens innocents ont été retrouvés égorgés par la neubileuse ADF.

Lire aussi  Beni : 28 personnes dont 3 femmes interpellées par la Police dans un bouclage

La CRDH précise que les auteurs seraient d’ailleurs au nombre de à trois (3), tous munis d’armes AK-47 et d’armes blanches notamment les manchettes. Ces derniers sillonnaient les brousses de la place tirant sur tout dans leur passage. Ils s’exprimerait d’ailleurs en Swahili avec le seul objectif de chasser tous les agriculteurs et récupérer leurs champs pourris de cacao, café…

Christophe Munyanderu, coordonnateur de la CRDH antenne d’Irumu, lance le cris d’alarme pour la neutralisation de ces inciviques qui massacrent les paisibles agriculteurs à leur gré.

JC Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires