Stade Tata Raphaël : Les nouveaux bâtiments endommagés par des supporters de Vita Club en colère après leur défaite devant DCMP

 

Les supporters de l’Association Vita Club ont réédité leurs exploits de toujours, après l’échec de cette équipe lors du Derby contre Motema Pembe au stade Tata Raphaël le 4 octobre 2023. Casser et semer des troubles en guise de vengeance à l’humiliation subie.

Le stade Tata Raphaël à peine remis à l’état, vient de subir la loi du vandalisme. Des vitres de ces installations sportives cassées et autres matériels endommagés. Les supporters du team Vert- Noir ont acquis la réputation des destructeurs hors pairs. Pour ceux qui se souviennent encore des rencontres mémorables Motema Pembe – As V.Club dans ce même Stade, ils savent que chaque échec se soldait parfois par mort d’hommes et toujours par des casses mettant à l’épreuve, les services de sécurité.

La dernière rencontre mémorable fut celle de 1996 cette fois-là au Stade des Martyrs peu avant l’arrivée des troupes de l’AFDL à Kinshasa. Le mal a la peau dure chez les supporters de l’équipe de Bestine Kazadi. Des mesures prises après l’horreur de 1996 ont réussi à installer une accalmie passagère. Ce qui vient de se passer au Stade Tata Raphaël, appelle à des sanctions urgentes. Aux dirigeants de V. Club de tirer toutes les conséquences qui résulteront de cette situation.


La loi est dure mais c’est la loi. L’opinion se souviendra aussi que lors de l’organisation des IX èmes jeux de la Francophonie, la problématique de la protection des infrastructures construites s’est posée avec acuité. Deux mois seulement après la compétition, c’est la déception.

Lire aussi  Léopards : l’Argentin Hector Cuper Raul nommé sélectionneur (Officiel)

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires