RDC : Enfin, Kabila a parlé sans parler!

 

Il occupe le top de l’actualité sur les réseaux sociaux depuis ce weekend. Le général John Numbi Tambo Banza en fuite a fait un message vidéo depuis sa cachette. Message dans lequel il dresse un tableau sombre du Régime en place à deux mois des élections générales.

Mais selon un analyste qui appelle à la clairvoyance de tous, il s’agit bien de Kabila qui a réalisé sa promesse de s’exprimer sans déterminer le jour ni la date. À en croire ce spécialiste de la politique congolaise, le sénateur à vie a parlé via l’officier recherché par la Justice congolaise pour assassinat du défenseur des droits de l’homme, Floribert Chebeya Bahiziri et son Chauffeur Fidèle Bazana Edadi en 2010 alors qu’il assumait les fonctions de chef de la police nationale congolaise.

John Numbi ne peut tromper que des petits esprits acquis à sa cause. Lorsqu’il jette l’opprobre sur le régime Tshisekedi qui serait un don de son maître à penser Kabila au moyen d’un accord dont l’objectif était une passation pacifique du pouvoir des hommes, l’interlocuteur d’Actu7.cd le traite de poireau mal planté. Un donneur des leçons loin de convaincre.

Lire aussi  Projet Métrokin : Un autre mort-né ?

Faire allusion à des assassinats politiques, au népotisme, tribalisme, muselement de la presse, confiscation des libertés, à la fraude électorale en préparation à l’éclatement probable du pays etc dans l’objectif de charger l’actuel régime oubliant que le même tableau ressemble aux 18 ans du régime Kabila, est une supercherie sans nom.

Les congolais dans leur bloc éprouvent multiples difficultés à comprendre la démarche de Kabila et ses lieutenants auteurs du chaos vécu par leurs co-citoyens durant leur règne. Vouloir se dédouaner pour charger les autres est une malhonnêteté intellectuelle.

John Numbi le lecteur du message, devrait regagner son pays où il est recherché pour répondre de ses actes notamment, le dossier Bundu Dia Kongo, assassinat crapuleux de Chebeya et Fidèle Bazana et les enlèvements rendus monnaie courante.
Kabila a bien joué sa mise en scène au pays des voyants qu’il confond avec les aveugles. Toutefois, qu’il soit dit, le chien aboie, la caravane passe.

Lire aussi  Congo Hold-up : Ce silence assourdissant de Fayulu et Katumbi!

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires