Guerre dans l’Est : Wazalendo la piqûre qui guérit!

 

La guerre dans l’Est de la République Démocratique du Congo est en train de prendre une tournure qui inquiète déjà les agresseurs via leurs supplétifs du M-23.

Trop c’est trop, tonnent des compatriotes constitués en groupes d’auto-défense populaires appelés « Les Wazalendo » qui veut dire « les patriotes ». Ils ont résolu d’administrer une piqûre qui guérit les prétentions des criminels du M-23. Depuis peu, ces congolais volent de victoire en victoire dans leur contre-offensive foudroyante. Des villages et territoires sont en train d’être récupérés, désillusionant du coup, la bande au rwandais Paul Kagame devenu subitement aphone.

Il eût un jour et une nuit des douleurs pour les populations de l’Est du pays où le M- 23 et d’autres groupes armés sèment terreur et désolation. Mais, comme du temps de Lavoisier qui donna la solution à la chimie, Les Wazalendo apportent la recette tant caressée, la libération d’une partie du territoire national sous les bottes des criminels, auteurs des atrocités ayant causé des milliers des morts et des déplacés. Les agresseurs déchantent selon qu’il est écrit, quelle que soit la durée de la nuit, le soleil finit par se pointer.

Lire aussi  "Je ne dois pas démissionner avant l'installation du bureau définitif de l'Ass. Nat." (Ilunkamba à Tshisekedi, avant sa destitution)

S’agit-il réellement de l’apparition du soleil ? il y a lieu d’y croire effectivement et d’ici-là c’est Bunagana l’objectif primordial au nom du credo selon lequel, la patrie ou rien.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires