Requalification de l’état de siège : « Cette mesure vient libérer le droit du peuple iturien à voter comme les autres » (Analyste)

 

Réagissant à l’allègement de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, Didier Likele, analyste politique et enseignant dans plusieurs institutions d’enseignement supérieur et universitaires implantées dans la province de l’Ituri, estime que cette mesure est appropriée pour la stabilité de cette province.

« À l’issue de la table ronde ronde sur l’état de siège (…) la grande majorité des participants avaient opté pour la levée immédiate (…) Nous étions théoriquement d’accord avec les participants pour que cette mesure exceptionnelle soit peut-être levée en vue de permettre aux libertés politiques et individuelles de s’exprimer sans restriction aucune à l’heure où on s’avançait décidément vers les élections », avoue-t-il au cours d’un échange avec ACTU7.CD.

Pour lui, la levée de l’état de siège pourrait déboucher sur une « déstabilisation politique » de l’Ituri du fait que cette province ne « dispose techniquement pas d’un gouverneur civil » depuis la déchéance de Bamanisa Saidi. De ce fait, le maintien de l’administration militaire à la tête de la province va, selon cet analyste, « éviter les bousculades autour des postes politiques qui pouvaient générer des tensions supplémentaires à la veille des élections ».


« (…) Aujourd’hui, nous sommes comblé que le Chef de l’État ait probablement suivi notre suggestion en décrétant l’allègement progressif de l’état de siège (…) Nous saluons encore une fois la sagesse du Chef de l’État pour cette mesure qui vient lever les doutes de ceux qui pensaient à la non-tenue des élections en Ituri, car le Chef de l’État vient de rétablir les activités politiques et civiles, une mesure qui vient libérer le droit du peuple iturien à voter comme les autres sous l’œil vigilant du gouverneur militaire », se félicite l’analyste Didier Likele.

Lire aussi  Ituri : 5 miliciens "Chini ya Kilima" neutralisés par l'armée à Irumu

Dans son discours à la nation faite dans la nuit de jeudi à ce vendredi 13 octobre 2023, le Président de la République Démocratique du Congo (RDC) a annoncé des mesures allégeant l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu. Parmi ces mesures, l’on note le retour des autorités civiles dans les entités territoriales déconcentrées (territoires, villages et quartiers) et décentralisées (chefferies, secteurs, villes, communes) ainsi que la reprise de la totalité de leur compétence par les juridictions civiles.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires