RDC : Muhindo Nzangi révèle la destination de l’argent de RAM

 

Fini les bruits de rue et les spéculations sur la destination de l’argent ponctionné sur les crédits appels des abonnés des réseaux de téléphonie cellulaire.

L’ argent du RAM construit les Universités et réhabilite d’autres, confirme le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, Muhindo Nzangi qui intervenait sur les ondes de la radio Top Congo FM, le mercredi 25 octobre. Le patron de l’ESU n’est pas allé sur le dos de la cuillère. Il a pris pour exemple, l’université de Kinshasa où les homes des filles ( étudiantes) et plusieurs autres locaux ont été réhabilités. Même cas pour l’université Pédagogique Nationale, UPN, Institut National du Bâtiment et travaux publics, INBTP…

Dans l’arrière pays on cite l’université de Mbuji Mayi, celles de Kananga et de Bunia.


Muhindo Nzangi a ajouté que c’est sur ordre du président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo que la gestion efficiente des fonds générés par le RAM a produit ce résultat palpable. Les travaux se poursuivent dans le secteur de l’enseignement supérieur et universitaire. Ceci met un terme aux débats stériles faisant état de détournement imaginaire de l’argent du RAM. L’orientation de ces fonds dans le secteur de l’enseignement supérieur et universitaire est un investissement durable destiné à des générations futures.

Lire aussi  Déguerpi de la parcelle à Gombe, l'ambassade du Nigeria exprime ses désagréments à Marie Tumba Nzeza

L’opinion se souviendra du lynchage médiatique subi par le ministre des PTNTIC, Kibassa Maliba accusé à souhait et sans preuve d’avoir détourné l’argent du RAM. Que des injures à l’égard du patron des télécommunications congolaises ! C’est dans cet angle que l’Assemblée nationale adressa même à son temps, une question orale avec débat au ministre Kibassa Maliba. Plusieurs mois plus tard, la vérité a fini par éclater laissant bouche cousue les pourfendeurs du ministre précité. À se demander s’il mérite des excuses publiques.

Avec le prélèvement du RAM opéré sur les crédits des abonnées de téléphonie cellulaire sur toute l’étendue du territoire national, le gouvernement congolais est en passe de résoudre la question de construction des locaux pour décongestionner les auditoires dans les universités et instituts supérieurs du pays. Qui dit mieux ?

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires