Les éloges des partisans du pouvoir à la CENCO !

 

Les éloges émanant des partisans du pouvoir en place pleuvent sur la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, CENCO après, l’intervention de Monseigneur Donatien Nshole, son Secrétaire Général qui a salué le travail abattu par la Commission électorale nationale indépendante, CENI, pouvoir organisateur des élections du 20 décembre dernier.

La réaction des princes de l’église catholique a été accueillie de deux mains, d’un coeur plein d’allégresse par le camp du candidat Nº 20. Bien évidemment, il s’agit des conclusions de la mission d’observation CENCO- ECC mais l’orateur du jour et son texte créent l’unanimité autour de la CENCO. L’impression que l’on se donne après lecture des réactions sur les nouveaux médias , les médias traditionnels tant nationaux qu’internationaux est que, la position des religieux était attendue.

Plusieurs analystes voient par cette façon de faire, l’avènement d’une nouvelle ère de collaboration entre l’église catholique et le pouvoir de Félix Tshisekedi déjà déclaré vainqueur de la présidentielle du 20 décembre. Cette collaboration est ardemment souhaitée pour l’intérêt du pays. La page élections et celle des brouilles entre le régime Tshisekedi 1 devraient être tournées définitivement.

Lire aussi  Assemblée Nationale : Déjà sur la table de Mboso pour la deuxième fois, la loi Tshiani bientôt soumise à l'examen

La CENCO rejoint la communauté internationale qui avait apprécié à sa juste valeur, le travail abattu par la CENI , demandant ainsi à l’opposition d’user des voies prévues pour toute contestation des résultats. Les éloges à la CENCO , devraient elles s’arrêter seulement là ? Non , répond un analyste qui pense que cela ne doit pas choisir le moment, pour ou contre le pouvoir, les cathos sont à applaudire de deux mains.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires