Disqualification des candidats à divers niveaux : bon débarras pour Tshisekedi !

 

La nouvelle de l’invalidation de plus de quatre vingt candidats aux dernières élections législatives nationales, provinciales, communales et locales pour plusieurs raisons est tombée tardivement dans la nuit de vendredi à ce samedi 06 jenvier enlevant du coup, le sommeil chez les concernés.

Il leur est reproché entre autres la fraude électorale, les actes de vandalisme de matériel électoral, corruption, violence et détention des DEV( mâchines à voter). Un constat cependant, parmi les déclassés, figurent des vieux routiers de la politique congolaise dont la quasi totalité occupent des fonctions à divers niveaux : sénateurs, ministres, députés nationaux et provinciaux en activités comme honoraires, gouverneurs de provinces,…ils sont partis et ne reviendront peut être plus puiser à tour des bras comme de coutume.

De l’avis d’un certain nombre d’analystes, Félix Tshisekedi aidé par la CENI, s’est débarrassé d’une poignée non négligeable d’encombrants, n’en déplaise aux commentateurs de tout acabit. Nombreux parmi eux, paient le prix de leur inconstance politique. La prostitution politique a toujours un trophée, le voilà. La majorité des concernés viennent du FCC de Joseph Kabila . Motivés par le goût du lucre, ils ont traversé la rue sans compter avec les calculs de la nature qui rétribuent à chacun, selon ses mérites.

Lire aussi  Gouvernorales à Kinshasa : La CENI enregistre 29 candidatures

Une frange importante d’observateurs louent le coup de foudre venu de la CENI en ce que Félix Tshisekedi qui entame son second mandat a l’obligation des résultats, d’où la nécessité pour lui d’opérer un choix judicieux des collaborateurs. Se débarrasser surtout, de la vieille coque improductive, championne du ventre aujourd’hui envoyée au chômage est un atout. Certes, il faudrait s’attendre à des manœuvres dilatoires, mais le vin est tiré , l’obligation est de le boire.

Ainsi donc , Boshab, Ngobila, Bokolombe, Botakile, Mbutamuntu, Pululu, Tshomba, Bakonga, Bolumbu,, Mabaya Gizi, Kin-Kiey, Mazenga Didier,.. prennent le chemin du repos du moins pour les cinq prochaines années.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires