RVA, FPI, SOCOF : Installation des nouveaux mandataires sur base de fausses ordonnances attribuées à Tshisekedi

 

C’est un Scoop signé Actu7.cd, media d’investigations et d’analyses bien raffinées. Des officines ténébreuses, spécialisées en faux et usage de faux s’apprêtent à frapper au sein des trois établissements publics notamment le Fonds de Promotion de l’industrie, FPI, la Régie des Voies Aériennes, RVA et la Société Congolaise de Fibre optique, SOCOF où est prévue l’installation des nouveaux mandataires sur base de fausses ordonnances attribuée à Félix Tshisekedi, jamais lues à la télévision nationale.

Le media non-aligné a mis la main grâce à ses câbles, sur quelconques noms de ce groupe des fictifs au service du mal. Il s’agit de Miasekama Kiese Hélène, Muyumba Kirongozi, Kabandanyi Mwela Charly Noël, Mukenge Katshiama Benoît, Mboyo Shabani Ikuku Léon , Masumbuko Mushobora Bertin Les ennemis du pays n’ont pas désarmé à la lumière de ce coup monté de toutes pièces contre la République.

Aussi, les auteurs de cette bêtise ne seraient peut-être pas à leur premier coup bien que vide de tout contenu dans la mesure où, les entreprises ou établissements visées constituent l’oeil du gouvernement. On ne peut s’hasarder de nommer des mandataires au sein du FPI ou à de la RVA et passer inaperçu. Voler requiert tout de même un minimum d’intelligence. Seulement, à savoir qu’une opération d’une telle envergure devrait néanmoins faire l’objet des investigations approfondies avec comme objectif celui de démanteler ce réseau des hors la loi. La justice est appelée à se saisir du dossier pour que lumière soit faite.

Lire aussi  RDC : L'OASP élève Jean-Lucien Bussa au rang d’ambassadeur de la paix

Encore une fois, il y a lieu d’affirmer que le Congo a pour ennemis de son développement, ses propres fils et filles. Les auteurs de ce coup raté méritent un châtiment correctionnel pour servir de leçon.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires