Guerre dans l’Est : Fridolin Ambongo piqué par une nouvelle mouche !

 

C’est un autre Ambongo qui s’est présenté samedi 24 février dans un parterre d’invités en la cathédrale Notre Dame du Congo à Kinshasa. Un Ambongo New look répondant à la circonstance.

Appelé à célébrer une messe pour la paix dans l’Est de la RDC en proie à une guerre injuste menée par le minuscule Rwanda, via le M23 aidé des puissances étrangères déterminées à piller les richesses de cette partie de la RDC, l’archevêque de Kinshasa n’a pas mis des gants dans la bouche. Dénonçant l’accord signé récemment entre le Rwanda et l’Union européenne pour l’exploitation des minerais, il a qualifié ce deal de soutien des grandes puissances à l’agresseur.

Fridolin Ambongo Besunga a recommandé de ce fait au pouvoir législatif de donner à l’armée les moyens de mettre fin à la guerre. Ambongo a, en outre, présenté ses regrets pour l’abandon don fait l’objet le peuple congolais laissé à son triste sort. Une première selon des analystes. Un discours nouveau à soutenir en cette période où le pays éprouve la nécessité d’unir toutes les énergies en vue de mettre un terme à cette guerre qui n’a qu’assez duré.

Lire aussi  Dossier Bukanga-Lonzo : Matata et la justice pour la vie

Le souhait de tous est de voir le cardinal Fridolin Ambongo garder cette étoffe et se ranger derrière la patrie en danger suite à l’agression du régime sanguinaire rwandais.

Mupech Pech André

Lire aussi

Les plus populaires