« Deo Kasongo n’est pas candidat de l’UDPS, il est candidat d’Abed Achour » (Joël Kitenge)

 

Encore une révélation non de moindre au sujet de Deo Kasongo annoncé candidat gouverneur de la ville de Kinshasa. Elle vient de Joël Kitenge cadre de l’Udps/ Tshisekedi « pour couper court aux rumeurs faisant croire que ce pion du mal est soutenu par le parti présidentiel ».

Faux, tonne Joël Kitenge dans une vidéo devenue virale. Le nommé Deo Kasongo est un candidat d’Abed Achour et autres expatriés indiens qui contrôlent le grand commerce à Kinshasa, fait- il savoir.
Voilà, Joël Kitenge « vient là de crever l’abcès au sujet de ce pseudo candidat gouverneur ». Deo Kasongo est connu pour ses accointances avec Olive Lembe. « À Kingabwa où il a élu son quartier général, il est réputé, garçon de Courses de l’ex première dame », fait savoir un acteur politique.

Le destin des kinois se trouve entre les mains de leurs élus provinciaux. Avec les bruits de corruption qui échappent de partout, il y a lieu de craindre le pire. « L’après Ngobila risque d’être pire que sous ce gouverneur de triste mémoire », craint-il. Dans une ville où tout est à refaire , les kinois dans leur bloc rejettent l’idée d’un nullard à la tête de la capitale. Kinshasa, ville aux nombreux défis créés expressément par une gouvernance hasardeuse sous Kabila, a besoin des autorités animées de la volonté de refondation.

Lire aussi  Gouvernement Sama 2, MNS, CNS, ANR, PNC... : Les ordonnances sur la table de Tshisekedi !

D’où, le portrait robot du futur gouverneur doit répondre aux critères d’un homme moralement vierge, guidé par le souci d’accompagner le président Tshisekedi dans sa vision de débarrasser Kinshasa des montagnes d’immondices, de l’insécurité, des embouteillages, du vieillissement des infrastructures de base, des difficultés de transport en commun. Bref, de libérer la capitale congolaise de son image ternie par des années de gouvernance sans boussole.

« L’heure est venue de barrer la route à la clique à Deo Kasongo soutenu par des bradeurs de l’économie nationale », souligne cet habitué de la politique congolaise.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires