Gouvernorat Haut-Katanga : Jacques Kyabula, oui mais…

 

Dans quelques jours, chacune des provinces de la République Démocratique du Congo, RDC pourrait connaître ses animateurs. Au Haut Katanga, comme ailleurs, les députés provinciaux s’apprêtent à élire le gouverneur et son adjoint.

Seulement, des bruits vérifiables font état de la volonté de l’actuel gouverneur, Jacques Kyabula Katwe de se porter candidat à sa propre succession. Mais, des analystes, évoquent la problématique du bilan de cinq ans de ce gouverneur transfuge du FCC, devenu acolyte du régime Tshisekedi. L’objectif inavoué étant de conserver son poste, il s’est transformé en parfait maître chanteur oubliant qu’il avait obligation des résultats.

Ainsi, s’interroge- t- on sur le bien-fondé de sa volonté de revenir aux affaires. Jacques Kyabula chercherait-il à refaire le chemin de son bureau pour que le Haut Katanga en proie à une insécurité devenue chronique ne sorte pas de cette coquille ? Pendant ce temps, la pauvreté se lit aisément sur le visage de sa population. Lubumbashi capitale du Haut – Katanga a cessé d’être cette référence des villes du sud du pays.

Lire aussi  Justice congolaise : liberté provisoire ou acquittement ?

Face à ce tableau sombre, il y a lieu de s’interroger de nouveau et avec insistance sur le bien-fondé de la candidature de Jacques Kyabula au gouvernorat du Haut – Katanga où il a régné tel un potentat cinq ans durant.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires