Gouvernorat Sud-Kivu : Didier Kamerhe en rébellion contre son parti UNC

 

Il a décidé de postuler sous une couleur politique autre que l’Union pour la Nation Congolaise, UNC, son parti politique. Didier Kamerhe est donc candidat gouverneur du Sud Kivu, n’en déplaise à son frère Vital Kamerhe.

En politique , ce sont les intérêts qui priment et non les liens familiaux. Telle est la logique qui anime présentement Didier Kamerhe pourvu que la chance lui sourisse. Le candidat gouverneur du Sud Kivu ne cache plus cette ambiance de conduire aux destinées de cette province pour son développement, indique son entourage.

Face à cet état des choses, son frère, president national du parti garde sa langue dans sa poche comme cela a été le cas pour d’autres défections. En entrant en rébellion contre son parti, Didier Kamerhe veut voler de ses propres ailes, ne cesse de le répéter, un analyste politique qui croit aussi aux capacités de ce jeune prêt à vaincre les obstacles. Mais, pour certains observateurs, Didier Kamerhe s’est tapé dans les jambes en cherchant à s’offrir une liberté d’action en électron libre.

Lire aussi  Élection du gouverneur de Kinshasa : Pour la jeunesse de l'UDPS Tshisekedi, DIYABANZA MWANANENE ou rien !

Au Sud Kivu notamment, fait – on remarquer , l’UNC de Vital Kamerhe a pignon sur rue. C’est dans cette logique que nombre d’observateurs se montrent réservés face à l’initiative de Didier Kamerhe, préférant donner le temps au temps.

Mupech-Pech André

Lire aussi

Les plus populaires