RDC : Ni permis de conduire, ni documents de bord, bienvenue aux véhicules de tout acabit et aux chauffards sur la voie publique

 

Depuis près de trois ans, la question de l’obligation faite aux conducteurs automobilistes de se prémunir des documents de bord se pose avec acuité.

Si certains conducteurs peuvent se taper la poitrine d’avoir gardé longtemps leurs cartes roses ou autres documents de bord, personne des chauffeurs congolais ou expatriés se trouvant sur le territoire national, ne peut prétendre posséder un Permis de conduire délivré par le Ministère des Transports de la RDC. Ce document qui atteste que telle ou telle autre personne est dotée des capacités de conduite auto, a cessé d’exister sur toute l’étendue du pays.

Conséquences, en RDC, tout le monde peut se donner la liberté de tenir le volant sans être inquiété. Ce qui justifie aussi, le nombre croissant des cas d’accidents de la circulation, le non respect du code de la route, les embouteillages monstres, mauvaise conduite,… Ici, il faut souligner le fait que, les propriétaires des véhicules autre fois gardés pour manque de documents de bord, ont décidé de les mettre en circulation.


Un tableau sombre dans un secteur aussi vital. Il y a lieu de conclure purement et simplement que la RDC est l’unique pays au monde, où chacun des citoyens est libre de rouler illégalement sans être inquiété.

Lire aussi  RDC-Photoshop de Kamerhe diffusée sur Télé 50 : Jean-Marie Kassamba passe aux aveux

Mupech Pech André

 

Lire aussi

Les plus populaires