Piscine Saint Raphael à Kinshasa : Lieu des retrouvailles des mineurs pour la dépravation des moeurs

 

Les nouvelles reçues de toutes parts confirment la dépravation des mœurs des mineurs qui ont transformé la piscine de St Raphaël dans la commune de Limete, Est de Kinshasa, en un lieu où en tenue d’Adam et Ève, ils ont transformé l’endroit en Sodom et Gomorrhe en attendant le retour du Christ Jésus pour les punir vu que toutes les scènes anti moeurs se déroulent au vu et au su des responsables du lieu.

Ces enfants mineurs appelés à la relève de demain, s’exposent dans un endroit où, l’éducation chrétienne est donnée. Réalité amer sans nul doute. Il y a lieu de dénoncer les responsables de la piscine visiblement, ancrés de l’idée du lucre bafouant le respect des règles du jeu en tant qu’africains doublés de l’étoffe de chrétiens.

C’est ici le lieu de crier sur tous les toits pour qu’une solution soit trouvée alors que le mal est encore à un stade rémediable. Les catholiques ont trahi, voilà le terme qui convient. Autrefois un apostolat, le laissez-aller constaté à la piscine de St Raphaël, engendre des doutes sur la promptitude des catholiques à maintenir l’élan de jadis.


Doit-on en appeller à la vigilance des autorités ? Rien n’empêche tant le mal prend des proportions dangereuses. Nombre d’analystes suggèrent la fermeture de cette piscine car aux maux des remèdes géants.

Lire aussi  RDC : Kingakati et Initiative Plus boudent le Pape!

Mupech Pech André

 

Lire aussi

Les plus populaires